L'équipe vous offre la livraison à partir de 6 bouteilles Oé !

 Agissez et votez pour la planète

En cette période de campagne présidentielle, on ne parle plus que de pouvoir d’achat, d’immigration, de l’Europe, de nucléaire, de retraites, et on en passe. 

Tous ces sujets ont un impact direct sur notre quotidien, mais ils ne sont pas les seuls. La biodiversité aussi - Ah bah flûte… on ne dirait pas.

Avec moins de 3% du débat médiatique concentré sur les questions de l’environnement, c’est malheureusement un non sujet.  Et pourtant, certains irréductibles citoyens engagés résistent encore et toujours à la désinformation. Ouf, heureusement qu’ils sont là !

Votez pour la biodiversité

On compte parmi eux des personnages publics, des politiciens, des entreprises et des influenceurs d’un nouveau genre. Par exemple, un streamer (personne qui fait des directs sur des plateformes dédiées, comme Twitch)  du nom de Jean Massiet a organisé, avec Greenpeace et Oxfam France entre autres, le 13 mars dernier, le Débat du Siècle (après l’Affaire du siècle). Avec près de 185 000 spectateurs, cet événement n’a rien à envier à tous les pseudo débats diffusés sur les chaînes traditionnelles. 

Image Le débat du siècle

Ce genre d'évènement, bien que rare, montre que les citoyens français sont prêts à discuter de tous les sujets de l’environnement et ont besoin de voir du changement. Chez Oé, on est convaincus que l’environnement n’est pas une affaire d’écolos, de riches, de privilégiés, de “gaucho”, de jeunes, de hippies, etc. Comme tous les autres thèmes de notre quotidien, ils concernent tout le monde à leur niveau. 

On ressent que de plus en plus de gens sont prêts à faire des compromis ou à chercher des solutions. Mais que se passe-t-il alors du côté de la politique ? 


Pourquoi nos politiques ne sont pas prêts à en parler ?

Encore une fois, ne faisons pas de généralités. Le parti des verts par exemple en fait son sujet principal de campagne depuis toujours. Seulement, dans l’imaginaire collectif, les partis politiques associés à l’environnement sont souvent moins crédibles. On a souvent entendu qu’ils ne seraient pas capables de diriger un pays, que “ce ne sont pas les plantes qui font le pouvoir d’achat” ou encore que “y en a marre de ces hippies”.

On n'est pas là pour vous dire si cela est vrai ou faux, mais on peut vous dire que l’inverse n’est pas vrai. S'ils n’en parlent pas du tout, ils ne seraient pas plus crédibles, au contraire. 

Dans un contexte aussi incertain que les deux dernières années, on a remarqué que les discours politiques visaient plus à dire “je ne suis pas d’accord” et “il a tort” ou “c’est de sa faute”, plutôt qu’essayer de trouver de vraies solutions et dire, “je vais améliorer votre quotidien”. 

Sachant que c’est le second sujet le plus important pour les jeunes, les candidats à notre présidentielle devraient commencer à se poser la question de revoir leur programme.

Voici l’idée du jour : on ne pense pas qu’il faut complètement arrêter de parler des autres sujets. Mais on plaide pour que l’environnement soit au centre de tous. 

Sans planète bleu pour nous accueillir, il n’y aura pas de travail où aller et pas de pays dans lequel immigrer et tous ces thèmes seront aussi vétustes qu'hors-sujet. Comme Thomas, notre cofondateur, aime à le dire : “Il n’y a qu’une crise : elle est environnementale et sociale”. Et il n’est pas le seul à le penser, On est Prêt à lancer le 23 mars dernier la campagne #OnEnParlePas, un plaidoyer pour les océans à destination des candidats à la présidentielle. Pour rejoindre le mouvement c’est ici : #OnEnParlePas

La campagne “votez pour”

Peut-être qu’une des solutions serait de voter pour la biodiversité, ou de voter pour une consommation durable, ou pour l’inclusion sociale par exemple.

Votez pour la consigne

On vous comprend, c’est compliqué de se détacher des sujets qui monopolisent la conversation. Mais ce n’est pas une raison pour oublier les autres. Quand vous demandez à vos proches, selon eux, quelle est la priorité des prochaines années, tous auront sûrement une réponse différente à la question. Mais nous avons tous un point en commun, la volonté de vivre bien, en bonne santé, en liberté et sans la crainte perpétuelle que nos enfants n'aient pas le futur dont on rêve pour eux.


Et si on votait pour nos convictions plutôt que pour un parti ou pour une personnalité. Si on observait, se renseignait, se posait les bonnes questions et qu’on essayait ensemble de déterminer ce qui compte pour nous, on est persuadé qu’on arriverait à faire bouger les lignes. 


Avec Oé, on choisit la biodiversité, et vous ? Les abeilles, la slow fashion, l’économie à impact, la santé mentale, les océans, le vivant…la planète ? 

Visuel de la campagne Votez Pour

 

Vous hésitez encore ?

Ni les pubs pour le dernier éco-emballage révolutionnaire, ni les discours de Greta Thumberg ne vous ont convaincus ? On va essayer de vous prouver qu’aider l’environnement, notre planète et le vivant ce n’est pas plus compliqué, plus cher ou plus chronophage que de ne pas le faire.

Commençons par le commencement…

Étape 1 : Les premiers secours Kit de premier secours 

Vous les connaissez tous par coeur, on ne va rien vous partager de nouveau mais sachez que, oui, ces actions du quotidien ont un impact réel car ils sont faits massivement.

Trier ses déchets

C’est quand même beaucoup plus simple aujourd’hui grâce au petit logo qui nous indique quoi jeter où. 100% des déchets qui vont dans la poubelle jaune ne finiront pas réutilisés, beaucoup seront aussi enfouis ou brûlés. Soit parce qu’ils ne sont pas recyclables soit parce que le centre de tri n’a pas la capacité de tous les recycler.

Acheter de la seconde main

Le recyclage de particulier à particulier c’est le bon plan pour réduire les déchets. En achetant un produit déjà utilisé, vous lui donnez une seconde vie, l’opportunité de vivre de nouvelles aventures hors du placard sombre où il attendait patiemment d’être utilisé - c’est beau non ? En plus c’est beaucoup moins lourd pour le porte monnaie. Vous voyez, on vous l’avait dit que écologie rime avec économie !

Consommer proche de chez vous

On ne le répètera jamais assez, les fruits et légumes de saison, c’est canon. 

Les produits locaux ne sont pas plus chers que ceux importés depuis l’autre bout du monde. Voyez ça, votre courgette qui vient du Guatemala, elle a dû prendre l’avion, payer les douanes, se déplacer dans le pays et rémunérer le supermarché (et aussi le producteur mais dans le prix final ce coût est minime malheureusement). Alors que votre courgette de chez Dédé, elle a pris le camion et…c’est tout. Vous payez seulement la rémunération du producteur. Comme Dédé est un citoyen français, il paye des charges et veut recevoir un salaire décent à la fin du mois donc votre courgette sera au même prix. C’est pas sorcier ! 

La différence entre les circuits courts et les circuits longs

Étape 2 : Les urgences, vite ! Ambulance

Voter

Ce privilège de la démocratie à un pouvoir insoupçonné par certains. Voter n’est pas inutile, même quand il est blanc, le vote porte un sens, une opinion, une voix.

À contrario, ne pas voter c’est laisser aux autres l’opportunité de parler à sa place car personne ne peut entendre ce que l’on ne dit pas. En votant, on exprime ce que l’on veut voir changer et évoluer dans les prochaines années. Comme on vous le disait, on veut voir la biodiversité s’épanouir et fleurir de bonne santé.

Seul, vous pouvez décider de votre voix, ne la laissez pas s’éteindre.

Pour savoir si vous êtes inscrit sur la liste électorale à côté de chez vous, c’est ici.

Consommer et manger durable

Les fruits et légumes de saison c’est bien, le durable, c’est mieux. Ce n’est pas si simple pour tout le monde donc on ne pointera jamais du doigt ceux qui ne s’en sentent pas capable. Par contre on peut quand même vous montrer que c’est plus simple que vous ne l’imaginez. 

Le mouvement Mangeons Durable propose 12 projets de lois ayant pour but de bâtir un modèle agricole résilient et une alimentation saine et accessible à tous. Dans une France où 8 millions de personnes font appel à l’aide alimentaire, consommer durable est autant une question sociale que environnementale. 

Logo Mangeons Durable

Même sans législation, ça ne nous empêche pas de faire des efforts en consommant des produits issus de circuits courts, qui rémunèrent correctement leur producteurs, issus de l’agriculture biologique, moins transformés et emballés. 


Étape 3 : Chirurgie à cœur ouvert Hôpital

Consommer zéro déchet

Là on commence à être dans vif du sujet. L’avantage c’est qu’on peut commencer pas à pas avec ce genre de changement d’habitude. Pas besoin d’être radical. On peut commencer par les pépites de chocolat, le café ou même les pâtes. L’avantage c’est que vous n’avez pas besoin d’aller dans un magasin spécialisé du bio et de l’éthique pour acheter du vrac, la loi française impose à tous les supermarchés français d’avoir une surface de vrac dans leur espace de vente.

Contrairement à ce que vous pouvez retrouver dans des enseignes plus “naturels” ou éthiques, les produits ne seront pas nécessairement meilleurs pour votre santé que ceux pré-emballés, mais ils seront meilleurs pour nos sols et notre air qui ne seront plus autant pollués par la destruction de nos déchets. 

Attention, le vrac c’est super quand on ramène son récipient, sinon ça manque de sens.

Pour nos co-lyonnais, sachez qu'il existe une association du zéro déchet pour nous aider si on ne sait pas par où commencer ou tout simplement pour se renseigner. 

Zéro Déchet Lyon

Devenir Flexitarien ou Végétarien

Chez Oé une partie de l’équipe est végétarienne et tous nos repas d’équipe le sont ; mais on n’impose rien. D’ailleurs, la plupart dans l’équipe sont flexitariens. 

Quelle est la différence ? 

Un régime végétarien ne contient aucune viande ni poisson, mais peut inclure des œufs, du lait, du fromage etc. (contrairement au véganisme). Un régime flexitarien comprend moins de viande et de poisson. C’est une limitation de la consommation pour revenir à une alimentation équilibrée en protéine animale. Contrairement à l’imaginaire commun, un régime avec de la viande à chaque repas est trop fort en protéine animale, ce n’est pas équilibré. Comme tout aliment, il faut le faire varier.

Voyager moins loin ou moins souvent

Voyager loin et longtemps était pendant des décennies un luxe réservé aux plus privilégiés. Grâce à la mondialisation et à la technologie, beaucoup peuvent aujourd’hui découvrir le monde à moindre coût financier. Seulement, pour aller loin en peu de temps, il faut prendre l’avion. 

L’avion, bien qu’un moyen de transport révolutionnaire, est aussi de loin le plus polluant. Saviez vous qu’un aller-retour Paris New-York représente 90% des émissions carbones que chacun devrait émettre pour nous permettre de ne pas dépasser les 1.5°C de réchauffement. Prendre l’avion ne doit plus être une question de praticité, c’est avant tout une question environnementale. Et comme on sait que ce n’est pas facile de changer ses habitudes du jour au lendemain, on vous rend la tâche plus facile en vous faisant découvrir cette alternative française à Airbnb et Booking : GreenGo. Cette initiative forte de valeur et d’humanité à pour mission de nous donner envie de voyager mieux et moins loin. Et c’est mission accomplie ! 

Non mais regardez le refuge des échos en Normandie, c’est bon on est convaincu…

"Refuge des Echos" en Normandie sur le site Green Go
Le refuge des Echos en Normandie sur GreenGo

Pour les amoureux de la nature qui veulent s’en sentir proches, il existe aussi des séjours en tiny house. Ce sont des “petites maisons” comme leur nom l’indique, placées dans des endroits beaux et apaisants, si on peut dire. Les Tiny House Senja sont particulièrement agréables mais surtout éco-conçues. Donc non seulement vous voyagerez moins loin mais votre lieu d’habitation aussi aura eu impact minimal sur l’environnement et son écosystème.

Tiny House Senja

Derniers articles

Un mariage en toute simplicité avec les vins bio et engagés Oé

Un mariage en toute simplicité avec les vins bio et engagés Oé

Un mariage en toute simplicité, c’est ce que grand nombre d’entre vous choisissent pour célébrer leur amour. Mariage ne rime pas toujours avec cérémonie en grandes pompes. Il peut être intimiste et simple à mettre en place. Et quand simplicité rime avec éco-responsabilité c’est encore mieux.
Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Mangeons bien, mangeons mieux, mangeons durable

Aujuourd'hui, plus de 8 millions de Français survivent grâce à l’aide alimentaire et 20 % des foyers agricoles vivent sous le seuil de pauvreté (1 102 euros par mois en 2022). Sachant que l’étudiant moyen français a un budget qui oscille entre 635€ et 1000€ selon où il vit, il est difficile de comprendre comment un pays pour qui le “bien manger” est si important, peut laisser une si grande partie de la population en réelle difficulté alimentaire. Car oui, au-delà du budget que l’on peut allouer à ses courses, il y a le souci de ce que l’on peut acheter avec. Et d’où viennent ces produits que l’on peut s’offrir. 
Réchauffement climatique ou crise humanitaire

Réchauffement climatique ou crise humanitaire

On vous parle souvent de l’environnement et des engagements que l’on prend pour aider la biodiversité. Mais aujourd’hui, on souhaite mettre l’individu au centre du débat.
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)
Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche
Nos engagements
Panier
Votre panier est vide.
Boutique